Livre Propaganda

La bible des manipulateurs

Edward Bernays est le double neveu de Sigmund Freud. Il sera le premier à évoquer le «consentement des foules» et à combiner les idées de Gustave Le Bon sur la psychologie des foules, celles de Wilfred Trotter sur la psychologie sociale et celles de Freud sur la psychanalyse, pour mettre au point des «techniques» de manipulation des foules… Autrement dit, il savait mieux que personne, manipuler l’opinion publique.

À une époque où il n’était pas bien séant de fumer en public pour les femmes, l’industrie de tabac a fait le constat qu’elle perdait 50 % de son chiffre d’affaires. Elle passe donc commande à Bernays qui va lancer un mouvement de libération de la femme et faire un gros coup en mettant en avant des femmes qui brandissaient «les torches de la liberté», pensant se battre pour la cause féminine… sans savoir qu’en fait elles n’étaient que les exécutantes d’une commande à Bernays…

Voyez le reportage qu’Arte lui a consacré. 54 minutes qui vous permettront de comprendre que nous n’agissez pas toujours selon vos propres convictions…

Vous pouvez aussi écouter « Le précepteur » qui en parle pour expliquer comment manipuler les foules.

Les techniques de compréhension et de manipulation de l’opinion ont considérablement évoluées depuis Bernays. S’y rajoutent aujourd’hui les réseaux sociaux qui en savent beaucoup plus sur bien des individus qu’eux-mêmes. Ces techniques de base évoluées, combinées à la technologie, notamment à l’intelligence artificielle et à la mainmise de quelques fortunés sur les médias, devraient nous inciter à douter de tout et à vérifier plusieurs fois les informations… mêmes les plus choquantes.

J’invite le lecteur à lire ce long édito de la journaliste Myret Zaki, intitulé « Comment battre « la fabrique du consentement »« .

Comment ne pas vous inviter également à comprendre comment fait l’élite mondialiste pour nous imposer son point de vue en utilisant toutes les connaissances scientifiques de la manipulation mentale. La formidable Ema Krusi fait un travail remarquable sur la question du consentement des foules sur son site.